Certificat de capacité d'orthophoniste

Orthophoniste : un métier qui rééduque les troubles de la parole et du langage

  1. Concours orthophonie 2019
  2. Présentation
  3. Objectifs
  4. Public
  5. Conditions d’accès
  6. Débouchés professionnels

Concours orthophonie 2019

Les généralités de l'examen d'admission sont consultables en ligne.

Inscription : du 28 janvier 2019 au 8 mars 2019

Pour candidater, il convient de :

  1. compléter le formulaire en ligne

  2. imprimer le formulaire saisi

  3. envoyer le formulaire daté et signé, accompagné des pièces complémentaires, au plus tard le 9 mars 2019, cachet de la Poste faisant foi.

Université de Rennes 1
Scolarité santé - Pôle concours- Orthophonie
2, avenue du Professeur Léon Bernard
CS 34317
35043 RENNES Cedex

Calendrier des épreuves :

  • Epreuves écrites : 25 avril 2019

  • Epreuves orales : 01 et 02 juillet 2019

 

Présentation

Professionnel de santé de premier recours, l’orthophoniste prévient, évalue et traite les difficultés ou troubles :

  • du langage oral et écrit et de la communication,
  • des fonctions oro-myo-faciales,
  • des autres activités cognitives dont celles liés à la phonation, à la parole, au langage oral et écrit, à la cognition mathématique.

Son rôle est également de :

  • maintenir les fonctions de communication et de l’oralité dans les pathologies dégénératives et neuro-dégénératives,
  • dispenser l’apprentissage d’autres formes de communication non verbale permettant de compléter ou de suppléer les fonctions verbales.

Il exerce avec autonomie la conduite et l’établissement de son diagnostic orthophonique et la prise de décision quant aux soins orthophoniques à mettre en œuvre. Dans sa mission de professionnel de santé, il intervient auprès des patients, de leurs aidants, des professionnels de la santé ou de l’éducation et du public dans le cadre d’activités de prévention et de dépistage, d’activités d’éducation thérapeutique du patient, d’activités d’expertise et de conseil, et de coordination des soins.
 

Objectifs

Durant les 5 années d’études que dure la formation, les étudiants accèdent à des savoirs fondamentaux pluridisciplinaires (médecine, neurosciences, psychologie, linguistique) puis développent des aptitudes à l’intervention orthophonique spécifique.
Les études sont organisées en 10 semestres comprenant cours théoriques et stages professionalisants (2040h au total dans différents structures, publiques ou privées) et permettent de valider un grade master.
A la fin du cursus, les étudiants sont appelés à produire un mémoire de fin d’étude qu’ils présentent lors d’une soutenance orale.
 

Public

Peuvent présenter leur candidature en vue d’une admission dans les études conduisant au certificat de capacité d’orthophoniste les candidats justifiant :

  • soit du baccalauréat ;
  • soit du diplôme d'accès aux études universitaires ;
  • soit d'un diplôme français ou étranger admis en dispense ou équivalence du baccalauréat en application de la réglementation nationale ;
  • soit d'une qualification ou d'une expérience jugée suffisante, conformément aux dispositions de l'article L. 613-5 du code de l'éducation

Conditions d’accès

L'admission se fait en 2 étapes : 

  1. Admissibilité : une épreuve écrite sous forme de QCM (QCM1 : culture générale – QCM2 : logique et langage)
  2. Admission : une épreuve orale comportant des tests d’aptitude à la profession d’orthophoniste

Débouchés professionnels

Le métier s'exerce :

  • soit en cabinet libéral
  • soit dans les centres de soins (CMPP, Centre Spécialisé, IME, SESSAD, hôpitaux, cliniques,…) en tant que vacataire ou salarié.

De nombreux orthophonistes partagent leur temps professionnel entre ces 2 types d’exercices.
Dans sa pratique au quotidien, l’orthophoniste collabore avec les autres professionnels de santé et les acteurs du domaine médico-social.