L’examen clinique en gynécologie

Une formation disponible en formation initiale, pour les étudiants du DFGSM 2 et 3.

  1. L’examen gynécologique
  2. La formation proposée
  3. Les objectifs pédagogiques

L’examen gynécologique

L’interrogatoire et l’examen gynécologique (examen sous spéculum, examen mammaire) sont essentiels pour éviter des retards au diagnostic des cancers du sein ou du col utérin et améliorer leur pronostic. Des études ont montré que de nombreux étudiants expriment leur crainte d’examiner les seins ou le col de l’utérus par peur de manquer un diagnostic ou de faire mal à leur patiente (Siwe et al., Measuring students’ fear of performing a pelvic examination. J Psychosom Obstet Gynaecol 2015). Répéter l’examen gynécologique sur le simulateur de basse fidélité permet aux étudiants de s’entraîner en toute sécurité et de diminuer leur appréhension.

La formation proposée

La faculté de Médecine de Rennes offre à ses étudiants un entraînements à l’examen gynécologique sur des mannequins de basse fidélité. Elle se déroule sur 2h pour un groupe de 15 étudiants.

Elle se compose d’un briefing avec des démonstrations des bonnes pratiques lors de l’examen gynécologique. Elle se poursuit par 3 ateliers pratiques : l’interrogatoire d’une patiente standardisée, l’examen gynécologique sous spéculum et la réalisation d’un frottis cervico-utérin, puis la palpation mammaire. L’étudiant peut ainsi s’entraîner à réaliser les différents temps de l’examen gynécologique.

Un document récapitulatif lui sera remis en fin de séance.

Les objectifs pédagogiques

Objectifs techniques

  • Savoir réaliser un interrogatoire en gynécologie obstétrique
  • Savoir réaliser un frottis cervico-utérin
  • Savoir réaliser un examen mammaire pour le dépistage du cancer du sein

Objectifs non techniques

  • Informer la patiente sur les modalités du dépistage (Col de l’utérus/Sein)
  • Accueillir et mettre à l’aise la patiente