Master mention Bioinformatique

Le parcours en Bioinformatique vise à former aux données biologiques et génomiques et plus globalement au Big data dans le secteur de la santé. Il aborde pour cela les questions de génomique, les nouvelles technologies de séquençage (NGS), en génétique et en informatique.

  1. Objectifs du parcours en Bioinformatique
  2. Descriptif : 3 parcours en Master 2
  3. Public
  4. Débouchés professionnels

Le master de bioinformatique est co-porté par les UFR SVE et Médecine. Il bénéficie d'un accord Erasmus+ avec l'université de Salerne (Italie), ainsi que d'une convention avec les filières Statistiques pour les sciences de la vie et Statistiques et ingénierie des données de l'ENSAI (les élèves ingénieurs de troisième année sélectionnés peuvent suivre respectivement les parcours BIS et IBI).

Objectifs du parcours en Bioinformatique

Le master de bioinformatique de l'Université de Rennes 1 forme des experts en sciences de données biologiques et génomiques à l'interface de la santé, de l'environnement, des données massives et des technologies de l'information. La formation délivre un socle de compétences communes en génomique et en informatique.

Descriptif : 3 parcours en Master 2

Le master 1 est un tronc commun qui fournit un socle de compétences en génomique, nouvelles technologies de séquençage (NGS), en génétique et en informatique avec une attention particulière pour les données massives. Il peut être suivi par les étudiants du cursus santé de l’université de Rennes1 en parallèle à leurs études à partir de la seconde année.
Le master 2 comporte trois parcours :

  • Analyse de données génomiques (ADG) se spécialise sur l'utilisation de méthodes de pointe pour l'analyse de données *omiques, l'exploitation des bases de données de référence et l'utilisation d'infrastructures de calcul intensif. C'est la partie de la bioinformatique la plus proche de la biologie ;
  • Bioinformatique en santé (BIS) se spécialise sur les enjeux actuels de la génétique et de la génomique en santé : aide au diagnostic, génomique et cancérologie, génétique de l’hérédité simple et complexe, ingénierie génétique, ainsi que sur la conception de thérapeutiques nouvelles et personnalisées. C'est la partie de la bioinformatique centrée sur les données biomédicales ;
  • Informatique et biologie intégrative (IBI) se spécialise sur le développement de méthodes novatrices d'analyse de données biologiques grâce à des compétences en algorithmique et en programmation. C'est la partie de la bioinformatique la plus proche de l'informatique.

Public

Le master de bioinformatique est ouvert aux :

  • Étudiants biologistes, informaticiens, mathématiciens, bioinformaticiens (évidemment) ayant obtenu une licence ou un DUT,
  • Étudiants en cursus santé, en parallèle avec leurs études de médecine.

Nous accueillons également des étudiants au profil atypique ou en reprise d'étude.
Candidature possible au niveau master 2.

Débouchés professionnels

À l'issue du master, ces compétences permettent aux étudiants d'occuper des postes d'ingénieur d'étude au sein d'une plateforme de bioinformatique ou d'une équipe de recherche en génomique, de chef de projet dans le secteur industriel (agronomie, industrie pharmaceutique) ou encore de poursuivre par un doctorat. La bioinformatique est un secteur en plein essor et les offres d'emploi y sont nombreuses. Ces carrières concernent aussi bien la France que l'international (Europe, Amérique du Nord, Australie).