Urgences obstétricales : dystocie des épaules

Cette formation est disponible en formation initiale (étudiant•e•s sages-femmes, 3e Cycle des études de Médecine de GO et Continue (Sages-femmes, Obstétriciens).

  1. La dystocie des épaules
  2. Intérêt de la formation par la simulation
  3. La formation proposée
  4. Les objectifs pédagogiques

La dystocie des épaules

La fréquence de sa survenue est estimée entre 0,2 et 3,0 % des accouchements par voie basse. Elle peut occasionner des lésions du plexus brachial survenant lors de tractions excessive sur le cou fœtal (2,3 à 16 %), et parfois une hypoxie cérébrale et un décès fœtal peuvent survenir. La naissance devant intervenir dans les 5 minutes suivant le début de la dystocie pour limiter les risques d’anoxie cérébrale, les manœuvres obstétricales doivent être connues de tous les obstétriciens et sages femmes.

Intérêt de la formation par la simulation

En 2008, une équipe Britannique de Bristol a réalisé une étude comparant la prise en charge de la dystocie des épaules dans leur maternité avant et après la mise en place d’une politique de formation des équipes obstétricales à la prise en charge d’une dystocie des épaules à l’aide de la simulation. La mise en place de manœuvres adaptées et les taux d’atteintes fœtales à type de lésions du plexus brachial ont été les éléments d’évaluation. Après simulation les manoeuvres adapatées ont été effectués de façon plus fréquente : la position de McRoberts, l’appui sus-pubien, les manœuvres de rotation intrapelvienne, et la libération du bras postérieur.  Il a également été noté une baisse significative des manœuvres non recommandées, ainsi que des tractions excessives sur le cou fœtal.  Cette étude a révélé une baisse significative de 75 % en 4 ans des lésions du plexus brachial à la naissance passant de 9,3 % à 2,3 % (RR : 0,25 ; [IC 95 % ; 0,11–0,57]).

La formation proposée

Le CHU de Rennes propose une formation de type « Simulation Haute fidélité », grâce au mannequin haute fidélité SimMoM. Elle se déroule sur 2h, contient un scénario de simulation comprenant le briefing, le scénario et un debriefing détaillé, avec deux formateurs, pour un groupe pluridisciplinaire de 10 personnes.
Un document récapitulatif de l’algorithme de la prise en charge de la dystocie des épaules vous sera distribué à la fin de la séance.

Les objectifs pédagogiques

Objectifs techniques

  • Savoir exécuter les manœuvres obstétricales de réduction d’une dystocie des épaules

Objectifs non techniques

  • Gestion du stress
  • Apprendre à communiquer en équipe lors d’une situation de stress
  • Travailler l’appel à l’aide